MON OPINION......

SJe réalise des études de conception de filière, donc tout porterait à admettre que cette démarche est la vérité sincère...

 

Mais heureusement, nous sommes dans un état de droit, libre et démocratique, et rien oblige à être à 100% d'accord avec le loi et ceux qui font la loi...

 

Je préfère de loin les filières dites « classiques », car leur rusticité en font des filières « durables ». Les filières agrées (sauf les lits plantés) sont des filières utiles dans des circonstances particulières, mais qui n'ont rien de durable, ni d'économique....De plus elles vous lient à de grands groupes industriels dans la plupart des cas.

 

Ces mêmes grands groupes industriels qui ont largement participé à la rédaction du DTU 64.1 d'Août 2013 et qui a tendance à « légèrement » favoriser l'implantation de filières agréées...

 

La gestion de nos effluents ne doit pas être « un gouffre à fric », ni être déconnecté des notions d'économie durable et d'économie circulaire....

 

A ce titre, seul les toilettes sèches y répondent . Ils sont durables, peut impactant, et surtout, entre dans le cadre d'une économie circulaire car le déchet (le compost) est valorisé ( amélioration de l'humus du sol, limitation des engrais chimique, cultures potagères....).

Il correspond à notre situation de terrien, qui par état de fait, nous inscrit dans un cycle terrestre. Nos déchets sont issus d'une alimentation en grande partie terrestre, et doivent retourner à la terre pour boucler la boucle.... Les filières classiques enterrées, les microstations, ou le tout à l'égout, transfert nos déchets vers le milieu hydrique.... Ce qui en soit, n'est pas logique.

 

Vous avez bien compris ma préférence, maintenant je suis pragmatique. On a tous une opinion, un regard sur nos déjections, des contraintes de constructions, qui nous obligent « in fine » à choisir LA filière d'assainissement autonome idéale à nos yeux. (et à notre portefeuille!!).

 

ACD fera tout ce qu'il est possible de faire pour vous orienter sur la meilleure filière possible au regard de votre situation, votre opinion, de la nature de sol de votre terrain, de vos contraintes actuelles et futures...